HORS-SERIE : Docteur Fanny Bauer-Motti, soutien de la première heure de Tariq Ramadan






Les médias font souvent référence au « réseau Ramadan » pour évoquer les partisans du présumé innocent. Outre-Manche Fanny Bauer-Motti est l'un des principaux relais de ce réseau car elle soutient le professeur Tariq Ramadan depuis le départ.

Le 7 février 2018, quelques jours après son incarcération, fut créé le comité de soutien baptisé Free Tariq Ramadan afin de réclamer la libération provisoire de Tariq Ramadan, faisant valoir son droit à la présomption d'innocence et à une procédure équitable.1 Une pétition a été mise en ligne2 ainsi qu'une cagnotte, destinée officiellement aux frais de justice selon les principaux intéressés. Force est de constater que les rassemblements organisés par Free Tariq Ramadan, incluant tee-shirts, pancartes, banderoles et photos à l'effigie de Tariq Ramadan, sont certainement aussi financés par cette cagnotte qui s'élevait à 200.000 euros.


Fanny Bauer-Motti (FBM) est partie prenante au comité de soutien Free Tariq Ramadan puisqu'elle a déjà adressée plusieurs messages d'information sur sa chaîne Youtube pour diffuser les dates de certains rassemblements dédiés au soutien de Tariq Ramadan ainsi que de nombreux autres messages pour affirmer sa confiance envers son ancien professeur à Oxford.

FBM soutient Tariq Ramadan depuis le début de l'affaire au mois d'octobre 2017 à tel point que cela semble être devenu une véritable obsession. Ainsi tout ce qui est en relation avec l'univers Ramadan la passionne et elle se l'approprie : l'islam, la justice et les conditions de détention en prison, la discrimination ou l'oppression des minorités. D'ailleurs pour illustrer mon analyse, j'ai trouvé ubuesque de voir que le 15 juillet, jour du couronnement de l'équipe de France de football en Russie, elle n'ait retweeté qu'un seul joueur de l'équipe de France sur les 23. Ce joueur n'a quasiment pas joué de la compétition. Il s'agit d'un musulman et remplaçant : Nabil Fékir.3



Après l'expertise footballistique, voici l'expertise racialiste appliquée au football. Il semblerait que 80% de l'équipe française soit africaine, un scoop ! Ensuite nous apprenons que l'équipe de France serait composé à 50% de musulman. Propos validé par FBM puisque retweeté or la France ne comptait que 5 musulmans dans ses rangs soit 21% de l'effectif.

Qui est Fanny Bauer-Motti ?

Avant le déclenchement de l'affaire Ramadan personne ne la connaissait médiatiquement alors essayons d'apporter quelques réponses en commençant par son cursus :

  1. Master en droit, économie et gestion,
  2. Master en psychologie, psychopathologie, psychanalyse,
  3. Master en journalisme,
  4. Master en science politique,
  5. Doctorat en Psychologie clinique et psychopathologie.
Tariq Ramadan a été Président de Jury de la thèse en doctorat en psychologie de Fanny Bauer-Motti soutenue en 2015 à Strasbourg.


FBM est l'auteure de deux livres en rapport avec la psychologie dont un en collaboration avec sa mère Marinette Motti. Le premier « Sur la route du succès professionnel » en 2015, 213 pages. Le second « Tout commence par une pensée » en 2018, 99 pages, édité par les Editions MM Ltd gérées par Marinette Motti.

Elle est aussi présidente de l'association de sa mère basée à Strasbourg, toujours en relation avec le domaine de la psychologie, et enfin présidente de l'association internationale pour la dyslexie.

Elle possède deux cabinets pour accueillir ses patients, à Londres et à Strasbourg, mais elle réalise également par téléphone ou Skype des consultations.


Le réseau de Fanny Bauer-Motti est le suivant :

Le réveil citoyen a été créé sur le modèle d'un site comme Agora Vox, un média-citoyen relativement participatif. La rubrique dossier contient deux thèmes liés : Tariq Ramadan et la magistrature. Ce site a été créé le 30 mai 2018.

Dim production, ce n'est pas la marque de lingerie mais une chaîne Youtube reprenant le concept précédent au format vidéo.

Facebook, avec un profil pour ses activités en relation avec la psychologie.

Twitter, idem pour l'ensemble de ses occupations.

Youtube, idem avec plusieurs chaînes.


Elle semble pétrie de bonnes intentions mais cela semble fort compliqué de pouvoir défendre Tariq Ramadan, écrire des livres et des articles sur des sujets d'actualité, faire la journaliste et son métier de psychanalyste sur YouTube. Cela paraît impossible si on recherche un semblant de professionnalisme, c'est-à-dire une qualité de travail optimum dans un domaine.


FBM surfe t-elle sur la vague Ramadan ?

Et si ? Et si elle avait une autre idée derrière la tête ? Il n'est pas impossible que la tentation d'utiliser cet événement pour se faire connaître soit devenu réel puisque ce scandale d'Etat s'éternise et son exposition également. L'ensemble du réseau qu'elle a mis sur pied a été créé après le déclenchement de l'affaire Ramadan.

Le 24 octobre 2017, seulement quatre jours après la plainte de la première plaignante, FBM fit une déclaration assez retentissante via la rubrique blog du Huffington Post version Maghreb commençant par ses mots :

« Je n’aime pas prendre la parole en dehors de mon domaine: la psychologie. En effet, pour moi la psychologie est mon mode d’accès au monde. Je me suis structurée dans une famille où la psychologie est le centre de tout. On écoute, on voit et on entend l’autre à travers cette donnée : ce qui se dit n’est pas forcement ce qui est, ce que tu vois n’est pas le tout, ce que tu vois est une perception. Le temps et la compréhension seulement t'amènent à la vérité... »

Je confirme ! Elle n'aurait sûrement pas dû sortir de la sphère psy car elle s'est engagée en terrain miné. Sortant même de son devoir de réserve, avant même qu'une décision de justice ait été rendu, et ceci sans prêter gare à la manière dont ses déclarations pourraient être utilisées. Elle n'hésita pas à dire qu'elle avait « toute confiance » en Tariq Ramadan. Une formule adroite pour dire qu'elle le savait innocent et qu'elle n'avait jamais rien vu ou entendu de suspect à son sujet. S'il existait un doute quant à mon interprétation alors il suffit de lire entièrement cette déclaration écrite pour s'en convaincre. En effet pour la psychologue Fanny Bauer-Motti, Tariq Ramadan « n'a rien d'un violeur » et il a « tout mon crédit, mon estime et ma confiance ».

Or Fanny Bauer-Motti a semblé oublier qu'elle ne fréquentait pas Tariq Ramadan intimement mais dans le cadre d'une recherche professionnelle à l'université d'Oxford. Il apparaît peu probable que le professeur ait pu faire preuve de propos ou de gestes déplacés dans le cadre de son travail, avec des gens qu'il fréquentait quotidiennement. De plus elle n'a jamais remarqué de comportement suspect chez lui alors il est logiquement innocent. Cette assertion est basée sur un sentiment, non fondée sur la raison. Autant dire, pas vu pas pris, ni vu ni connu, ce que je ne vois pas n'existe pas et pourtant...

Mais FBM avait préparé la parade à cette réflexion puisque le 30 octobre 2017 elle publiait sur ce même blog via le Huffington : « Tariq Ramadan, une lettre ouverte qui continue... » et dans laquelle elle écrit ceci :

« Ne nous faites pas croire que Tariq Ramadan à un rapport aux femmes qui se sexualise dans certain cas de figure, et le rend "violent" comme le décrit une certaine Presse. Nous sommes beaucoup de femmes, de toutes les confessions et de toutes les cultures, voilées ou non, à le côtoyer et à avoir reçu un constant respect de notre personne. En groupe ou de façon individuelle ».

En réalité plein de femmes pourraient témoigner en faveur de Tariq Ramadan pour déclarer qu'il a eu un comportement tout à fait normal avec elles. Pourquoi ? Tout simplement car Tariq Ramadan n'a pas séduit la terre entière. Il doit rester encore quelques milliards de femmes qui n'ont pas été invité par Tariq Ramadan à partager son lit. En conséquence ce genre de remarque discrédite le docteur car elle est totalement nulle et non avenue. De plus le présumé innocent a reconnu lui-même lors d'une audience être un adepte des relations sexuelles avec violence, contredisant platement FBM.

Qui a eu la démarche de réaliser cette déclaration via le Huffington Post ? L'initiative en revient-elle à la seule Fanny Bauer-Motti ? Qu'est ce qui peut pousser une chercheuse à défendre l'un de ses professeurs accusé de viol ?

Tariq Ramadan a toutes les allures d'un coureur de jupons, nombreux étaient les gens à avoir eu vent de ses pérégrinations sexuelles. C'est un fait difficilement contestable aujourd'hui. Il était un séducteur comme le fut son père, Saïd Ramadan, et c'est leur droit. Cependant la quantité de jupons a l'air assez conséquente pour en arriver à la conclusion qu'il aimait séduire et plaire sans réellement se soucier des conséquence auprès de sa propre famille et des maîtresses qu'il accumulait puis délaissait. N'oublions pas les déclarations de Tariq Ramadan qui s'est dit « harcelé » par les femmes, n'oublions pas la manière sibylline dont Tariq Ramadan a nié la moindre contrainte exercée envers ses partenaires : « Dans le cadre de consentement et de complicité, j’ai pu avoir des relations dont à aucun moment je ne peux utiliser le mot violent, car la violence suppose qu’on l’impose à l’autre. En revanche, je parle de rapports fougueux, de domination, je n’ai eu dans ma vie que cela. ».4 Il s’appuie sur l’exemple de Denise W. avec qui il a eu une relation consentie entre 2005 et 2009. Denise W. a d'ailleurs été en contact avec la seconde plaignante Christelle. La conception de la violence du présumé innocent est ambiguë comme à son habitude mais comment peut-il prétendre connaître le désir de ses partenaires avec certitude alors qu'elles disent avoir subie des choses inconvenantes de sa part. Ne voulaient-elles pas simplement satisfaire un homme qu'elles admiraient ? Ceci dans le but de le conserver auprès d'elles car peut-être pensaient-elle sincèrement et naïvement qu'il pouvait y avoir une issue positive à leur relation. Alors elles ont tout accepté. C'est la version de Madja Bernoussi et de beaucoup d'autres femmes.

Les témoignages de Madja Bernoussi et Marie sont les plus pertinents pour les observateurs car ils sont basés sur une réalité tangible reconnue par Tariq Ramadan. Elles ont vraiment eu des relations sexuelles avec Tariq Ramadan. La première a même perçu de l'argent pour se taire à ce sujet alors que pour la seconde Tariq Ramadan a reconnu lui-même que la relation était consentie et suivie. Ceci est appuyé par une quantité faramineuse de messages, images et vidéos qui ont été transmis à la justice.

Que nous disent ces deux femmes ? Elles nous disent toutes les deux que Tariq Ramadan aurait en réalité deux visages, une face visible en public et une face obscure dans l'intimité. En public il séduit son auditoire alors qu'en privé il a l'exigence d'être séduit par la femme. Pour cela il faut qu'elle soit soumise à sa volonté, elle devait être son objet. N'a t-il pas été jusqu'à vendre ses supposés valeurs aux qataris pour obtenir un poste dans le département d'études islamiques à l'université d'Oxford à Londres ?5 Ne les a t'il pas séduit eux aussi ?

Une partie des soutiens de Tariq Ramadan tombe dans l'excès en voulant faire de lui une sorte d'humaniste, révolutionnaire ayant accompli de grands exploits. Mais lesquels ? Tariq Ramadan est avant toute chose, héritier du patrimoine intellectuel de son grand-père. Le nom de ce dernier restera à jamais inscrit dans l'histoire de l'islam en tant que fondateur des Frères musulmans. Le grand-père de Tariq Ramadan a d'ailleurs été son sujet de thèse, très controversé, car il serait tombé dans l'apologie. Quoiqu'il en soit Tariq Ramadan n'est pas Hassan el-Banna. Enfin je citerai un contemporain qui se positionne à des années lumière d'un profil comme celui de Tariq Ramadan, il s'agit de Noam Chomsky, celui qui avait dénoncé le génocide au Timor oriental, perpétré par l'Indonésie de Suharto. Le génocide oublié du 20ème siècle...

Mais il est vrai que Tariq Ramadan avait exposé sa brillante idée de moratoire face à Nicolas Sarkozy en 2003. Nous sommes aujourd'hui en 2018, alors qu'en est-il ? Des paroles semées au vent, paroles et paroles et toujours des paroles...

Obsession

Le profil Twitter de Fanny Bauer-Motti nous apporte un léger éclairage sur sa personnalité puisqu'elle y exprime ses préoccupations. Elle se sert de Twitter pour dénoncer ce qui lui apparaît condamnable de son point de vue, et c'est louable lorsqu'on encourage les bonnes causes. Sur son profil nous pouvons lire des citations inspirées ou non, chacun y trouvera son bonheur, des liens en références à sa pratique de la psychanalyse et ensuite quantité de messages relatifs à Tariq Ramadan. Elle évoque aussi souvent la justice et les conditions de détention des prisonniers en France, encore des thèmes transversaux à Tariq Ramadan. Elle est également attirée par le mysticisme de la religion au point de s'en être inspirée pour sa thèse, c'est pourquoi il est beaucoup question d'islam sur son compte Twitter.


L'affaire Ramadan tournerait-elle à l'obsession ? Sur son site, le réveil citoyen, onglet dossier, nous pouvons voir uniquement des articles concernant Tariq Ramadan de manière directe ou indirecte. Sa pensée est systématiquement tournée vers cet homme mais que lui a-t-il fait ? Est-ce de l'emprise ?

Mais Fanny Bauer-Motti sait faire preuve d'humour aussi :


Ou peut-être ne sont-ce que les apparences ?


Encore l'obsession de Fanny Bauer-Motti :


De plus Fanny Bauer-Motti pense t-elle vraiment, comme d'autres soutiens, que l'Etat français cherche à éliminer physiquement Tariq Ramadan ?  Quand une nation telle que la France veut « assassiner » un élément gênant, depuis quand utilise t-elle l'appareil médiatico-judiciaire ? Depuis que le docteur Fanny Bauer-Motti l'a décrété, remarquez elle a un master en science politique alors elle a une certaine expertise. Nous parlons bien de prendre la vie, non pas de l'écarter temporairement via une campagne de lynchage médiatique comme ce fut le cas pour DSK qui, aujourd'hui, a retrouvé la sérénité dans sa vie. Éliminer un homme ou briser sa carrière sont deux choses différentes.


Comment ont été écarté Patrice Lumumba, Malcom X, Martin Luther King, Ernesto Che Guevara, Salvador Allende, le Dr Mossadegh, John F. Kennedy, le commandant Massoud ou encore dernièrement le colonel Khadafi ? Ils ont tous été assassinés.

Enfin rappelons au passage que Hani Ramadan a subi un gel de ses comptes (imaginaires selon lui) en France. Serait-ce pour une affaire de viol ? Allons, allons... toujours est-il que ce ne serait donc plus seulement Tariq Ramadan qui serait visé mais aussi son frère. FBM aime aussi retweeté Hani Ramadan, elle doit être assez proche de leur famille.



Harcèlement virtuel

Dernièrement Twitter a décidé de renforcer sa politique à l'égard des comportements assimilés à du harcèlement mais que font-ils ces grands médiateurs contre la pornographie, absolument rien.6 Twitter reste une plate-forme incontournable sur internet car la plus utilisée mais c'est aussi un endroit abject prônant l'obscènité. Leur politique visant le « harcèlement » n'est en fait qu'un moyen dévoyé pour pratiquer la censure et arriver à terme à contrôler son contenu pour l'orienter comme ils le désirent. Enfin le PDG de Twitter a soumis une idée selon laquelle son site allait s'associer à Wikipedia pour les sujets polémiques, preuve que nous sommes dans le façonnage de l'opinion publique et rien d'autre.

Pourtant il existe déjà l'option bloquer, à titre personnel ça ne m'est jamais arrivé de l'utiliser depuis une vingtaine d'année sur internet. Cette option doit être en revanche fortement usité par les personnalités. Mais entre personne de même classe sociale, soit nous sommes en capacité de confronter nos idées, de les assumer, soit nous devrions nous taire et écouter ceux qui en sont capables. Cela s'appelle la sagesse. Cela évitera tout ce remue ménage intempestif et contre productif.

Tout n'est qu'une question d'éducation et d'apprentissage or nous sommes dans la soumission spirituelle et l’abêtissement complet.

Le seul blocage que je conçois sur internet est celui d'une relation parasite qui vous poursuit jusqu'à la nuit des temps, agrémenté d'injures et de menaces, cela est du harcèlement. Une personne fuyant le dialogue, bloquant, est une obscurantiste, peu sûre d'elle et n'ayant guère de convictions à faire valoir.

De plus les lanceurs d'alerte ou les polémistes se trouvent fort déconvenues pour dénoncer des faits car ils pourraient être accusé de « harcèlement » s'ils se montraient trop insistant. Or, personnellement, je me sens agressé quotidiennement par les médias de masses français et la bêtise ambiante agrémentée de haine qui règnent sur les réseaux sociaux, résultat des gestionnaires de ces sites et d'une volonté de l'élite.

Le blocage sur internet n'est pas une marque d'intelligence ou de bravoure, c'est la facilité, il suffit de posséder un doigt fonctionnel et de cliquer pour se débarrasser d'une personne jugée indésirable. Le concept de harcèlement virtuel sur-protège et affaibli les personnes car il les rend vulnérables en les éduquant à fuir la communication et le débat. Comment vont-ils pouvoir se défendre dans leur vie sans option bloquer ?

Le blocage sur internet permet d'endosser le rôle de victime et de prétendre être harcelé si la personne insiste, c'est ubuesque. Vous devenez une victime alors que vous êtes une personne faisant preuve de couardise, ce qui est d'autant plus ironique quand on s'appelle le docteur Fanny Bauer-Motti. Elle parle de confiance en soi, de peur, entre autre chose, dans ses vidéos abordant la psychologie, pourtant elle m'a bloqué sur Twitter. Enfin, elle a fait suspendre mon compte.

Voici les explications en images, c'est très surréaliste :





J'avais alors expliqué que c'était la presse qui avait déshumanisé Tariq Ramadan mais sa réaction a été inexplicable. Serait-ce de l'emprise ? Quand on est déshumanisé alors nous ne sommes plus humain, nous devenons une bête. Sachant que je faisais référence à la chute de Tariq Ramadan dans la souricière du palais de justice après quoi il était resté sur le sol comme un « ver » pendant 2 heures, comme une bête... Le ver c'est insignifiant, voilà c'est du cynisme à l'envers, je singeais le comportement des médias. Subtil et versatile le reptile tranquille entre dans le rythme comme on entre dans une femme facile...7 Encore une métaphore reptilienne, parfois maladroite mais cela ne mérite pas des réactions aussi absurdes, sans à chercher à comprendre. Toujours est-il que cette anecdote est plus qu'étrange car la sclérose en plaque de Tariq Ramadan ne doit pas l'empêcher de se mouvoir avec le haut ou le bas du corps, ça c'est un problème musculaire relevant de la myopathie.

Bévue, ignorance ou maladresse ?

Le 7 août 2018, Fanny Bauer-Motti a retweeté Jean-Pierre Rosenczveig, ce nom est cité dans le scandale pédophile du Coral par le principal accusé Claude Sigala. Le savait-elle ? Si oui c'est grave sinon ça l'est aussi car cela signifie qu'elle s'est laissée aller à un jugement superficiel car elle s'est contentée du CV du personnage pour lui accorder de la crédibilité. Et oui Jean-Pierre Rosenczveig a été l'un des plus grands magistrats de France, et surtout cité dans le scandale du Coral, alors à peine arrivé en poste au gouvernement, au début de sa carrière en 1982. Il été alors âgé de 34 ans. FBM s'appuyait sur un tweet de cet homme pour mettre en avant la cause des enfants. Pour les plus curieux voici l'affaire du Coral.



FBM semble s'intéresser à la protection de l'enfance mais alors pourquoi citer un tweet illustrant une petite fille portant le voile dans le cadre d'une campagne publicitaire diffusée par GAP ? Cela ne résiste pas à la logique du développement de l'enfant car limiter le champ du possible est de la maltraitance. Rien, jamais, sauf dans un monde cloisonné et tribal nous ne pouvons imposer à un enfant quoique ce soit auquel cas nous l'endoctrinons ou nous le conditionnons.

Ou comment instrumentaliser une publicité avec des enfants pour évoquer l'ethnocentrisme et la liberté des femmes de porter ou non le voile ? Pourtant tout le monde peut voir sur la photo qu'il s'agit de jeune fille âgée entre 10 et 12 ans, non pas une femme.

Si la situation des enfants préoccupent vraiment sincèrement FBM alors il est paradoxal de constater qu'elle a cautionné la manipulation d'enfants dans le cadre de la campagne de soutien pro-Ramadan afin d'émouvoir l'opinion publique. Le tweet ci-dessous est relatif à l'un des nombreux rassemblements de soutien qui se déroulent régulièrement devant le centre pénitencier de Fresnes. Nous pouvons observer un jeune garçon portant un tee-shirt à l'effigie du comité de soutien Free Tariq Ramadan et en arrière plan se trouve une petite fille écrivant à la craie des messages de propagande sur le bitume. Quelques lettres écrites par des enfants ont aussi été affichées via le compte Twitter de Maryam Ramadan, là encore il est légitime de se demander où réside l'intérêt de l'enfant ?


FBM dérape t-elle ? La pression est-elle trop forte ? Son envie de voir Tariq Ramadan libéré provisoirement est guidée par quel intérêt ? Je ne considère pas que militer pour une justice équitable ou les conditions de détention des prisonniers soient la préoccupation première des citoyens français contrairement à la protection de l'enfance. D'autant que la justice est intimement liée au pouvoir de l'exécutif en dépit de ce qui est prévu par la constitution. Il faudrait donc se concentrer sur l'exécutif, le haut de la pyramide, et s'ouvrir à de plus larges perspectives au lieu d'être uniquement centrée sur Tariq Ramadan. N'y a t-il chez FBM pas une forme de fanatisme aveugle et d'emprise ?

Le prochain « retweet » évoque l'affaire Booba - Kaaris et leur rixe à l'aéroport d'Orly. Aucune condamnation sur son compte mais elle soutient le milieu du rap français. Le rap ou la dissidence française nous sommes sauvés ! Stop la parlotte hip hop hip hip hourra montrez nous la voie au lieu de vous cacher derrière des tours de passe passe. Sinon le silence est d'or, constate que l'on vend des disques avec une casquette, une chaîne en or et des tatouages. Je ne juge pas moi j'aime « A la claire fontaine... ». Moi aussi j'aurai aimé être Lacan. Là quand le séduisant Tariq Ramadan a ensorcelé FBM.
Ensuite voici plusieurs tweets évoquant le milieu carcéral, ici elle recherche des témoignages d'anciens prisonniers détenus dans des prisons françaises. Ceci est le combat de Fanny Bauer-Motti, c'est son droit le plus spécieux mais désormais c'est la crise, dans la rue des gens gisent.



Ainsi la prison ne serait donc pas un centre de loisirs ou un centre de formation, et il y a même des trafics à l'intérieur dont certains supervisés par les matons. Et bien en voilà une surprise. Concernant les fouilles au corps c'est une pratique courante qui peut aussi se dérouler au commissariat lors d'une garde à vue. Enfin bref disons que ce témoignage n'apporte rien de neuf et que les préoccupations de Fanny Bauer-Motti semblent tourner à l'obsession.

Toujours la même ritournelle avec de la démagogie inversée s'adressant à tous les anciens, actuels et futurs prisonniers. Un autre retweet concernant les conditions de vies en prison et dans lequel elle témoigne de toute son empathie à l'égard des prisonniers.


Voici encore quelques tweets de Fanny Bauer-Motti qui exposent son obsession et son inobjectivité concernant Tariq Ramadan.




Notons qu'elle instrumentalise les concepts à sa guise puisqu'elle déclare que Tariq Ramadan n'est pas un pervers or il s'est montré infidèle envers sa femme un certain nombre de fois. Le concept de perversion signifie adopter un comportement déviant, en marge de la norme, ici il s'agit d'infidélité donc Tariq Ramadan est bel et bien un pervers. De plus ses pratiques sexuelles déviantes sont d'une perversité notable, sauf à considérer comme légitime la violence et le fait d'uriner sur une personne.



Sur ce tweet la réalité effraie la psychologue puisqu'elle est dans la dénégation totale, un comble, de plus être soutenu par le Qatar est-il un gage de crédibilité ? Pourquoi pas par l'Arabie Saoudite ? Bonnet blanc, blanc bonnet.

Une limite n'est pas une fin en soi, ça n'est qu'un point à l'horizon, il suffit de le franchir pour la repousser, sans cesse, encore et encore. Vous finirez par découvrir l'infini un jour… Fanny Bauer-Motti. Après avoir atteint les limites de l'inacceptable en matière de devoir de réserve, il faudra que Fanny Bauer-Motti tire les leçons de ses prises de positions outrancières notamment en matière de présomption d'innocence.




Frank D.




1Whois nom de domaine du comité de soutien Free Tariq Ramadan.

2158.208 signataires.

3L'équipe de France 2018 comptait dans ses rangs 5 musulmans dont 4 noirs et un arabe : Djibril Sidibé, N'Golo Kanté, Paul Pogba, Benjamin Mendy ou encore Nabil Fekir.

4Le Monde : Ce que Tariq Ramadan a dit devant les juges, Yann Bouchez, 9 juin 2018.

5Le Monde : Tariq Ramadan mis en congé de l’université d’Oxford, Raphaëlle Bacqué, 7 novembre 2017.


7MC Solaar : A la claire fontaine. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Dossier Tariq Ramadan (1) : La descente aux enfers

Dossier Tariq Ramadan (3) : infidèle oui et alors ?

Le Jeremstargate et ses certitudes: les faits. Qui sont Babybel et Babar ? (acte 1)